vieux hêtre en décomposition

Les arbres morts sont précieux, ils abritent de nombreuses espèces animales.

vieux chêne avec du lierre

Ce vieux chêne dont le diamètre dépasse 1,2 mètre hébergé de nombreuses espèces grace à son bois mort et au lierre qui lui est associé. Il habrite aussi une colonie d’abeilles sauvage.

Protéger la biodiversité

la biodiversité est un atout majeur pour la protection de la forêt, la préserver, c’est apporter une meilleurs santé et donc une meilleur croissance nos arbres.

Tout individu à deux besoins fondamentaux: « le logis et le couver » il est donc important de préserver les habitats tels que les vieux arbres mort ou creux. Ils serviront d’abris tant aux insectes qu’aux oiseaux.

La diversité des espèces végétale est elle essentiel pour des apports en fleures et en fruits sur de longues périodes.

Le lierre  est plante qui abrite et nourrit de nombreuses  espèces. Nous portons une attention particulière à le préserver. Je vous recommande le n° 107 de la hulotte qui est consacré à ce sujet https://www.lahulotte.fr

 

 

– Protéger « par la non-intervention » certaines micro-zones notamment les plus humides.