La protection de la biodiversité dans notre forêt

vieux chêne

ce vieux chêne creux abrite une ruche sauvage

une branche soutenu

Une branche est soutenu par un pied d’aubépine lui même associer à un magnifique pied de lierre

Protéger la biodiversité

la biodiversité est un atout majeur pour la protection de la forêt, la préserver, c’est apporter une meilleurs santé et donc une meilleur croissance nos arbres.

Tout individu à deux besoins fondamentaux: « le logis et le couver » il est donc important de préserver les habitats tels que les vieux arbres mort ou creux. Ils serviront d’abris tant aux insectes qu’aux oiseaux.

La diversité des espèces végétale est elle essentiel pour des apports en fleures et en fruits sur de longues périodes.

Le lierre  est plante qui abrite et nourrit de nombreuses  espèces. Nous portons une attention particulière à le préserver. Je vous recommande le n° 107 de  la Hulotte   qui est consacré à ce sujet.

 

Ce vieux merisier (appeler également cerisier des oiseaux) est composé de trois tiges de plus de 65 cm de diamètre pour une hauteur de plus 25m. Cet arbre exceptionnel  abrite de nombreuses espèces.

Une quatrième tige est en cour de décomposition sur le sol, elle abrite de nombreuses espèces.

ce site qui est en bordure de ruisseau fait parti des petite zone que nous avons mis en défend pour favoriser la biodiversité.